Pleins feux sur la péninsule du Yucatan

8
Oct

Chitzen Itza yucatanChichén Itzá est l’une des plus impressionnantes et célèbres cités mayas. Elle est considérée comme une merveille du monde antique en raison de son architecture exceptionnelle et de son magnifique environnement naturel. L’endroit est un incontournable pour découvrir cette civilisation des plus fascinantes. Au sommet de Chichén Itzá se dresse la pyramide de Kukulcán (El Castillo). D’une hauteur de 27 mètres, la pyramide centrale est surmontée d’un temple qui constitue un lieu de pèlerinage de milliers de gens tous les équinoxes de printemps (21 mars), car c’est à ce moment que le soleil projette l’ombre d’un serpent sur les marches de la pyramide.

Izamal est la première « ville magique » de la péninsule du Yucatan. Situé à une heure de route à l’est de Mérida, Izamal est connu sous le nom du « village aux trois cultures » en raison de l’architecture maya, coloniale et contemporaine qui y cohabitent. Le petit et paisible village, qui était autrefois un centre cérémoniel maya, se parcourt facilement à pied ou à vélo. Vous pourrez admirer les rues pittoresques et les bâtiments préhispaniques qui se mêlent harmonieusement aux maisons presque toutes peintes en jaune de l’époque coloniale. Finalement, n’oubliez surtout pas de visiter la troisième plus grande pyramide de la Méso-Amérique dans le centre-ville : la pyramide Kinich Kakmó.

mexican-dancers-300x300Mérida, la capitale de l’État, est une ville élégante composée de maisons datant de l’époque coloniale. La Plaza Mayor (la place principale) est un lieu de rendez-vous dynamique où les habitants du coin se rencontrent souvent en début de soirée, lorsque la chaleur de la journée s’est dissipée. D’ailleurs, c’est le lieu idéal pour s’asseoir et déguster un sorbet, la spécialité locale. Non loin de là, face à la place principale, s’élève la cathédrale de San Ildefonso, la plus vieille de l’Amérique latine. Étant donné que Mérida a été une ville extrêmement prospère aux XVIIIe et XIXe siècles, cette richesse est encore palpable dans les manoirs de la Paseo de Montejo et dans les haciendas situées non loin de la ville (plusieurs ont même été transformés en hôtels de style boutique). L’une des nouvelles attractions de Mérida, le musée Gran Museo del Mundo Maya, est situé à côté du centre des congrès Siglo XXI et contient quatre salles d’expositions permanentes ainsi qu’une salle de projection portant sur la culture maya. La Bici-Ruta (piste cyclable) est l’un des plus grands événements publics hebdomadaires et certainement l’un des plus des plus actifs qui s’adresse d’abord et avant tout aux familles et aux enfants. Cet événement a été conçu de façon à vous laisser commencer d’un côté comme de l’autre, selon les activités qui vous intéressent le plus. Les activités dites « interactives » de l’événement peuvent désigner à peu près n’importe quoi : un match de soccer, un cours de cuisine, un cours de musique, etc. C’est assurément le meilleur endroit où passer du temps en famille le dimanche.

uxmal ruinsValladolid a été fondée par les Espagnols en 1543 et était la capitale régionale à l’époque. La ville, qui a récemment été désignée « ville magique », possède des édifices remarquablement magnifiques, dont le couvent Bernardin de Sienne. La meilleure façon d’explorer la ville est à pied, car elle possède des douzaines de rues, de places et d’églises toutes plus élégantes les unes que les autres sans compter les nombreux cafés et restaurants dans lesquels vous pourrez savourer la délicieuse cuisine du Yucatan (qui n’a rien à voir avec la cuisine mexicaine).

Dzibilchaltún : Située sur la route menant à Progreso, à environ 16 kilomètres au nord de Mérida, se trouve cette ville maya qui a été construite autour d’une cénote. Le Temple des sept poupées (il se nomme ainsi en raison des sept poupées qui ont été retrouvées à l’intérieur) est un incontournable : à l’aube, pendant l’équinoxe du printemps, les rayons du soleil traversent le bâtiment d’un côté à l’autre.

Uxmal. Au sud de Mérida, sur l’autoroute 261, se trouve une autre cité maya très bien préservée et dominée par la pyramide du Devin, qui était, au temps de la conquête espagnole, l’épicentre de la vie politique et culturelle. Uxmal est caractérisée par son architecture hautement décorative et ses mosaïques (particulièrement celles que l’on retrouve dans le palais du gouverneur dans et dans la maison des tortues) et elle est célèbre pour son majestueux spectacle de sons et lumières.

Celestún est un village côtier dans le nord-est de la péninsule qui a su maintenir l’ambiance décontractée des villages de pêcheurs. Vous pourrez prendre un bateau à partir de Celestún pour observer les flamants roses sur le lagon à proximité et pour admirer la forêt « pétrifiée ».

Ria Lagartos. Ce paradis des ornithologues est situé au nord-est de l’extrémité de la péninsule, à quelque 290 km de Mérida. L’estuaire bordé par la mangrove accueille la plus importante population de flamants roses du pays ainsi que la plus grande population d’aigrettes, d’onorés du Mexique et de crocodiles (ils ont d’ailleurs donné leur nom à l’endroit).

Leave A Reply