Gagner au jeu des programmes de fidélisation : trucs utiles pour les voyageurs | par Brian Robertson

22
Sep

De nos jours, avec tant de programmes de récompenses offerts aux Canadiens, il peut s’avérer étourdissant de tenter de déterminer quel programme en offre le plus en fonction de nos habitudes en matière de voyages. Vision Voyages, la plus grande entreprise de gestion de voyages au pays à être gérée et exploitée par des Canadiens, vous dévoile quelques trucs qui vous permettront de gagner au jeu des programmes de fidélisation.

Préférences personnelles
Il est important que votre conseiller en voyages connaisse votre mode de vie, vos préférences et vos habitudes lorsque vous voyagez. Il pourra vous recommander le meilleur programme de fidélisation en fonction de vos propres besoins. Par exemple, les hôtels Fairmont offrent un programme de partenariat avec Reebok : « Fairmont en forme ». Les clients qui sont membres du programme de fidélisation peuvent faire une demande afin que leur tenue et leurs chaussures d’exercices soient prêtes dans leur chambre, à leur arrivée. Les vêtements et les chaussures peuvent être portés sans frais pendant tout le séjour, et doivent être remis avant de quitter l’hôtel. Cet avantage permet aux voyageurs d’affaires de garder la forme sans devoir transporter d’équipements de sport encombrants.

Récompenses non reliées au domaine du voyage
La majorité des principaux programmes de fidélisation ont élargi leurs offres de récompenses — les points cumulés ne sont plus réservés uniquement aux surclassements de vol ou de chambre d’hôtel. En effet, avec vos points, il est maintenant possible de se procurer des chèques-cadeaux, des billets de spectacle ou d’événement sportif, et même des réductions dans certaines boutiques.

Renseignez-vous sur les partenariats
Les points et les milles de récompenses d’un programme de fidélisation ne signifient pas que vous devez absolument les échanger auprès de ce programme en particulier. Par exemple, si vous cumulez les points AAdvantage d’American Airlines, vous pouvez tout aussi bien échanger ces points auprès de British Airways ou Iberia.

Repérez les promotions
Faites un peu comme « l’homme-pudding » dans le film de 2002 d’Adam Sandler, « Punch-Drunk Love », qui amasse des millions de milles en reconnaissant judicieusement la valeur d’une offre à durée limitée. Les offres spéciales peuvent vous permettre de cumuler un grand nombre de milles ou de points — qui dépasse même le coût du produit.

Faites un suivi
Pour ceux qui cumulent les points sérieusement, tirez profit des services gratuits comme Award Wallet, qui vous permettra de faire le suivi de toutes vos activités et des dates d’expiration des points que vous avez cumulés. Si vous ne disposez pas de temps pour faire le suivi vous-même, mais souhaitez néanmoins vous assurer que vous tirez le meilleur de vos nombreux voyages d’affaires, la plupart des conseillers en voyages pourront le faire pour vous (des frais pourraient être facturés pour ces services).

Cartes de crédit
Si vous utilisez une carte de crédit pour des raisons personnelles ou pour affaires, procurez-vous une carte auprès de votre compagnie aérienne privilégiée afin de cumuler des points pour chaque dollar dépensé — il s’agit d’une façon simple de faire croître vos points de récompense.

Soyez fidèle
Un point qui peut sembler évident pour gagner au jeu des programmes de fidélisation : essayez d’être le plus fidèle possible envers vos marques et vos partenaires préférés. Vous retirerez beaucoup plus d’avantages et de récompenses à un rythme plus rapide en vous limitant à un petit nombre d’entreprises, plutôt que de tenter de cumuler des points auprès d’un trop grand nombre de programmes du même coup.

Assurez-vous d’être admissible aux offres gratuites de votre hôtel
Plusieurs hôtels offrent des programmes de fidélisation avec adhésion gratuite et récompenses instantanées. Lorsque vous vous enregistrez dans un nouvel hôtel, informez-vous s’ils offrent un programme de fidélisation gratuit – vous pourrez peut-être profiter du WiFi ou du stationnement gratuit.

Suivez Brian Robertson sur Twitter : www.twitter.com/BDRobertson

Cliquez ici pour afficher l’article original en anglais.